L’affaire Dreyfus : exposition à Rennes

Selon le site du Musée de Bretagne :

L’affaire Dreyfus : une collection de 6 800 pièces
Buste d'Alfred Dreyfus (pot à tabac) - Cliché A.Amet, musée de Bretagne

Les premiers éléments du fonds Dreyfus ont été réunis lors du procès de Rennes, en 1899. Depuis 1978, date de la donation effectuée par Jeanne Lévy, la fille du capitaine Dreyfus, d’autres documents sont venus compléter la collection.

Celle-ci compte aujourd’hui 6 800 pièces dont de nombreux témoignages de soutien, des cartes postales, des photographies, des affiches, des dessins, des revues et quelques objets. Une partie du fonds est visible à l’exposition interactive et permanente des Champs Libres intitulée Hier, Alfred Dreyfus. Aujourd’hui…

Une exposition interactive
Un espace citoyen pour la cause des droits de l’Homme
Médaillon Emile Zola - Cliché A.Amet, musée de Bretagne

Le 22 décembre 1894, le capitaine Dreyfus est condamné pour espionnage au profit de l’Allemagne. Le procès en révision de l’affaire Dreyfus a lieu à Rennes, en 1899. Mais ce n’est qu’en 1906 qu’il est définitivement innocenté par la Cour de cassation.

La justice est au cœur de l’affaire Dreyfus, tout comme elle anime les idées mêmes de république et de démocratie.

Quelques hommes mis au pilori par les anti-dreyfusards et dans un contexte marqué par un virulent antisémitisme, se sont engagés pour défendre une certaine idée de la justice et de la vérité.

Emile Zola bien sûr dont le célèbre « J’accuse » devient emblématique de la figure de l’écrivain engagé, mais également d’autres artistes et intellectuels. Quelques hommes politiques au nombre desquels Jean Jaurès, ainsi que quelques rares militaires au prix de leur carrière. Ce combat contre l’arbitraire est, plus que jamais, d’une grande actualité.

Choisissez votre personnage de l’Affaire
Maîtres Demange et Labori, avocats d'Alfred Dreyfus. Cliché Alain Amet, musée de Bretagne

Grâce à des dons de la famille Dreyfus, le musée de Bretagne possède aujourd’hui une riche collection sur l’Affaire. L’exposition Dreyfus offre au visiteur différents parcours : chronologie, personnages de l’Affaire, portrait de Rennes en 1899, soutiens apportés à Dreyfus (lettres, journaux…), ouverture sur la question des droits de l’Homme dans le monde aujourd’hui…

Interactive et vivante, cette exposition l’est assurément. Le visiteur a la possibilité de se glisser dans la peau de plusieurs des protagonistes de l’Affaire. L’exposition se donne alors à voir selon le point de vue de ce personnage.

Une base de consultation inédite

Le musée de Bretagne possède une des plus importantes collections sur l’Affaire Dreyfus regroupant correspondance, cartes postales, photographies, dessins, estampes, affiches, presse et objets. Au total, plus de 6 800 pièces consultables en ligne à la fin de l’exposition consacrée à l’Affaire.

Ce nouveau site dédié a été constitué à partir de la base générale d’inventaire informatisée comptant actuellement plus de 100 000 pièces et près de 104 000 images.  Toutes ces fiches d’inventaire rejoindront les 45 000 objets et photographies consultables sur le site internet du musée de Bretagne fin 2013.

Si les dons occupent une place prépondérante dans la constitution du fonds Dreyfus, au fil des ans, des achats réguliers et nombreux sont venus compléter cette collection.

et une vidéo de présentation :

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4e709e80f325e11e5f000025/51516cf294a6f664fb0003d3/5330c3c733ac4bc7a463c7ef7731582c?wmode=directhttp://

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *