1894. L’homme à l’origine de l’affaire Dreyfus

1894. L’homme à l’origine de l’affaire Dreyfus, dont nous avion parlé pour annoncer sa proche sortie (voir ici), est en librairie depuis quelques jours.album-homme-origine-affaire-dreyfus-big
Dire l’Affaire n’est pas simple et surtout dans le format contraint de la bédé. Et cette tentative de Duval et Calvez est une formidable réussite. Par le biais d’une narration de la vie d’Esterhazy, c’est l’Affaire qui est ici présentée avec précision et justesse (sur la base de la biographie de Marcel Thomas ; et cela même si on peut regretter une erreur de taille : la confusion – fréquente – entre « Ce canaille de D… » et le « faux Henry »). Un dessin magnifique et une lecture très libre qui sort du simple exposé du fait historique grâce à des procédés narratifs ingénieux et de véritables trouvailles scénaristiques. Un plaisir bien trop bref…

Notons au passage qu’après cette bande dessinée (qui est en fait la deuxième ; une première avait paru en 1948 dans le journal Ce soir), une troisième devrait paraître en 2015, sur une initiative de Michel Drouin).

5 réflexions au sujet de « 1894. L’homme à l’origine de l’affaire Dreyfus »

  1. F Duval

    Bonjour, vous avez raison, la âge qui évoque ce canaille de D et le faux Henry prête à confusion, mais le dossier secret avait tout de même été falsifié par Henry il me semble.

    Répondre
    1. laffairedreyfus Auteur de l’article

      Bonjour
      En fait, non. Rien n’a jamais prouvé cette falsification. Beaucoup d’autres pièces, bien postérieures, oui mais pas « Ce canaille de D… », pas la lettre Davignon, pas le memento de Schw. Demeure la question des rapports Guénée mais là les historiens proposent différentes hypothèses (voir Marcel Thomas et mon Histoire de l’Affaire).

      Répondre
    1. laffairedreyfus Auteur de l’article

      Oh….. je n’avais pas regardé la signature…. Espérons ensemble cette réimpression parce que votre travail est vraiment formidable… Réellement, je suis fan…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *