Vient de paraître : Réflexions sur l’antisémitisme

Mise en page 1Les actes du colloque consacré à « L’Antisémitisme en France XIXe-XXIe siècle » que nous avions annoncé en son temps (voir ici), viennent de paraître aux éditions Odile Jacob (300 pages, 25,90 €).

L’antisémitisme réapparaît chaque fois qu’une société est fragilisée, dans son économie comme dans ses institutions politiques. Il est la maladie de nos sociétés démocratiques : il vise à en saper les fondements, à nier l’unité que la république entend instaurer entre les citoyens.
De l’assassinat d’Ilan Halimi aux attentats de l’Hyper Cacher, en passant par les meurtres perpétrés par Mohamed Merah contre des enfants, ces actes de violence antisémite ont annoncé les attaques terroristes qui ont plus tard ensanglanté la France.
Quelles réponses y apporter ? Comment s’en prémunir ? Le punir ou le prévenir ? Quelles raisons peuvent en effet expliquer la montée de l’intolérance et la remise en cause des principes républicains ? C’est à ces questions que s’attache cet ouvrage, qui réunit historiens et philosophes, mais aussi acteurs de terrain.

À travers la question de l’antisémitisme, c’est une analyse de la situation actuelle de la France qui est ainsi donnée.Avec les contributions de Joëlle Allouche-Benayoun, Dan Arbib, Georges Bensoussan, Jean-Yves Camus, Danielle Cohen-Levinas, Emmanuel Debono, Vincent Duclert, Steven Englund, Bernard Godard, Valérie Igounet, Günther Jikeli, Laurent Joly, Marc de Launay, Jean-Pierre Obin, Philippe Oriol, Mgr Pierre d’Ornellas, Philippe Raynaud, Carole Reynaud- Paligot, Jean-Pierre Winter, Paul Zawadzki.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *