La première biographie en français de Cluseret

Après la biographie en anglais de William J. Phalen (The Democratic Soldier: The Life of General Gustave P. Cluseret, VIJ Books, 2016), voici la première biographie en français de cet étonnant personnage que fut Cluseret, saint-cyrien, lieutenant en 1848 et chef d’un bataillon de la Garde mobile après Février, combattant en Crimée, en Algérie et démissionnaire, recruteur d’une légion pour Garibaldi aux États-Unis, colonel en Italie, général nordiste pendant la guerre de Sécession, journaliste à New-York, combattant en Irlande, à nouveau journaliste mais cette fois à Paris, prisonnier à Sainte-Pélagie, membre de la première Internationale, communard, à nouveau journaliste en Suisse tout en étant peintre dans le sillage de son ami Courbet, peintre toujours mais à Constantinople (pour échapper à une nouvelle condamnation), encore journaliste en France, député du Var, soutien de Boulanger, collaborateur à La Libre Parole et fondateur La Voix du peuple du Midi, feuille à la périodicité irrégulière rédigée par lui seul pour rendre compte de son activité parlementaire, et antidreyfusard forcené. 

Avec L’honneur perdu du général Cluseret. De l’Internationale au nationalisme (Maisonneuve&Larose/Hémisphères, 2018), L’auteure, Florence Braka livre une excellente biographie, richement et justement documentée, qui permet de suivre l’itinéraire pour le moins tumultueux de ce patriote, adhérent à l’Internationale puis nationaliste, xénophobe, anti-protestant et véritable forcené de l’antisémitisme qui, comme il l’avait écrit de Jules Guérin, voulait incarné « le vieux sang gaulois réveillé, tout entier du côté de l’homme du vrai Français, qui préfère la mort à l’esclavage […] » (« Abyssus, abyssum invocat », La Voix du Peuple du Midi, 1er septembre 99).

Notons que La Voix du Peuple du Midi est intégralement consultable sur Gallica (cliquer ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.