Archives de catégorie : Actualités

Actus de l’Affaire

Une nouvelle pièce : Je suis Dreyfus dans l’Affaire

Le Guichet Montparnasse
du 27 janvier au 15 avril 2018  samedi 22h et dimanche 18h
15 Rue du Maine 75014 Paris
Métro Montparnasse Bienvenue/ Edgar Quinet/ Gaité
Réservations 01 43 27 88 61
www.guichetmontparnasse.com
@jesuisdreyfusdanslaffaire Continuer la lecture

Une nouvelle synthèse : L’Affaire Dreyfus par Benoit Marpeau

Vient de paraître, aux éditions Ellipses, dans la collection « Biographies et mythes historique », une nouvelle synthèse due à Benoit Marpeau. Composée en trois parties, elle offre tout d’abord à lire une narration chronologique des faits puis une réflexion sur « L’Affaire comme révélateur » (l’Affaire et l’État républicain, les forces religieuses et les intellectuels) et enfin une étude de « L’empreinte de l’Affaire qui analyse ses retombées politiques et sa postérité jusqu’à la guerre d’Algérie.
Avec cet ouvrage, et en moins de 300 pages, Benoit Marpeau, signe une synthèse de qualité, facile et plaisante à lire, juste, fondée sur un large corpus qui va à l’essentiel et laisse de côté les nombreux ouvrages inutiles qui paraissent régulièrement. Cette Affaire Dreyfus est un ouvrage pratique et utile et sans doute, comme le veut la collection qui l’accueille, le parfait point de départ pour le lecteur amateur d’histoire qui veut découvrir l’Affaire en allant plus loin que l’habituelle « histoire-bataille » et en comprendre les ressorts, les enjeux, les représentations et les prolongements. À notre point de vue la meilleure synthèse parue à ce jour

Des nouvelles du film de Polanski sur l’Affaire

Lu ce jour sur Allociné :

Depuis de longues années déjà, Roman Polanski s’efforce de mettre en chantier un film sur l’affaire Dreyfus adapté du livre de Robert Harris, « D. ». Récemment interviewé par AlloCiné, le cinéaste a confirmé que ce projet restait d’actualité. Mais les raisons qui empêchent Roman Polanski à tourner ce film sont multiples :
« Le problème du film, c’est la combinaison entre le casting et le financement. C’est un film cher et les films de cette envergure se font avec une star bankable, comme on dit vulgairement. Et les stars capables de satisfaire les financiers, je ne les vois pas dans le rôle de Picquart, qui est notre personnage principal.
A part ça, il y a une cinquantaine de rôles importants. Il faudrait qu’ils parlent tous avec le même accent dans la langue anglaise, sinon ça serait épouvantable.  Car, malheureusement, il faut faire le film en anglais, ce qui est un autre problème pour moi. C’est nécessaire pour que le film soit distribuable dans le monde entier. Débloquer les moyens financiers pour produire un projet pareil est impossible si on tourne en français, ce qui est vraiment un gros problème pour ce type de sujet. Il y a plein de problèmes. » (Propos recueillis à Paris par Gauthier Jurgensen le 16 octobre 2017).