Trois manuscrits d’Anatole France

Trouvés sur le même Musée des lettres et manuscrits, quatre textes d’Anatole France. Il s’agit de son discours au meeting présidé par Duclaux du 28 novembre 1898  ; le deuxième  au meeting en l’honneur de Picquart du 3 décembre 1898 ; la fin de son discours prononcé en faveur du droit syndical des Instituteurs, le 22 février 1906 ; et celui prononcé au banquet offert à Aristide Briand, à la suite du vote de la loi de Séparation, le 6 juillet 1905.

42534_0002_750_54242534_0001_750_542

42534_0003_750_542

42534_0004_750_542

On en trouvera les versions dernières dans Vers les temps meilleurs (Paris, éditions d’art Édouard Pelletan, 1906, t. 1, p. 9-10, 11-12 et t. III, p. 39-40 et 80-85. Le livre est librement consultable et téléchargeable ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *