Une biographie de Théodore Reinach

Electre_978-2-86410-609-8_9782864106098Des frères « je-sais-tout », nous connaissons bien grâce, aux travaux de Pierre Birnbaum et surtout de Jean El Gammal et d’Arlette Lévy, l’aîné, Joseph  ; nous commençons aussi,  grâce aux travaux d’Hervé Duchêne, à connaître le cadet, Salomon ; le benjamin, en revanche, Théodore, demeure assez méconnu. Curieusement, la tendance se renverse depuis l’année dernière avec la parution de la première étude de fond, publique, consacrée à Théodore.

Nous devons à Michel Steve cette première biographie. Agréable à lire, documentée, elle nous permet de mieux connaître l’homme, le savant, le politique. Malheureusement, nous ne saurons rien du dreyfusard discret mais actif qu’il fut, auteur certes de la remarquable Histoire sommaire de l’affaire Dreyfus (1904) mais aussi d’articles publiés dans Le Siècle et dans Le Rappel sous pseudonyme (Testis, Un philologue, Galilée, Un jurisconsulte, Vindex, Ménippe, Un diplomate, Un paléographe, Un ancien diplomate, Purgon) et dont les principaux seront repris en un volume signé « Un intellectuel » sous le titre : Gonse-Pilate et autres histoires. Un dreyfusard discret qui avait une parfaite connaissance du dossier comme le montrent ces articles et ces quelques lettres à Dreyfus consultable en ligne sur le site du MAHJ. De même, on regrettera que le rapport au judaïsme de l’auteur de l’Histoire des Israélites soit à peine évoqué. Il eût été intéressant de se pencher sur l’engagement contre l’antisémitisme de cet israélite qui avait longtemps défendu « le silence du dédain » comme seule réponse possible aux antisémites ; il eût été passionnant, aussi, de s’attarder sur le rapport qui put être celui de ce digne représentant du franco-judaïsme au sionisme naissant… Un travail qui demeure donc à faire sur des aspects qui demeurent essentiels pour comprendre l’homme et l’intellectuel engagé que fut Théodore Reinach. Pour le reste, l’homme et le mari, le savant, le musicologue, le bâtisseur, l’homme politique, le livre de Michel Steve est le volume que nous attendions…

Michel Steve, Théodore Reinach, Nice, Serre éditeur, 2014, 224 pages, 10 €.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *