Vient de paraître : la correspondance croisée André Spire/Daniel Halévy

La correspondance croisée entre l’écrivain et poète André Spire (1868-1966) et l’historien Daniel Halévy (1872-1962) est l’une des plus longues et des plus riches du XXe siècle, s’étendant de 1899 à 1961. Née dans les combats et l’effervescence politique de l’affaire Dreyfus – où Spire se bat en duel –, cette relation engagée dans le mouvement des Universités populaires et la mouvance de Charles Péguy et ses Cahiers de la Quinzaine, devient houleuse lors de la montée des périls au début des années Trente, et se fracasse dans l’essor de l’hitlérisme, en raison d’allégeances politiques devenues inconciliables.

Leur correspondance – plus de 700 lettres – qui les accompagne depuis leur engagement dreyfusard jusqu’à leurs affiliations antagonistes, à travers les deux guerres mondiales et jusqu’au lendemain de la guerre d’Algérie, éclaire le devenir de ces deux figures d’écrivains emblématiques de leur époque. Au-delà de leurs destins individuels, leurs échanges ouvrent une vaste perspective sur l’histoire sociale, politique et intellectuelle de leur temps.

Marie-Brunette Spire-Uran, universitaire et traductrice, a traduit des œuvres d’Israël Joshua Singer et d’Israël Zangwill, et a déjà publié les correspondances croisées d’André Spire avec Jean-Richard Bloch et Ludmila Savitzky.

TDM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.