Archives mensuelles : mai 2015

Une biographie (?) de René Viviani

urlIl nous avait échappé, cet ouvrage paru en 2013 aux Presses universitaires de Limoges et signé par Jean-Marc Valentin. Il est consacré à René Viviani, Un orateur, du silence à l’oubli et est le premier, après un mémoire de l’IEP de Toulouse, à tenter de nous dire ce que fut la vie du député socialiste, ministre et à deux reprises président du Conseil.

Continuer la lecture

L’affaire Dreyfus à la télévision : à propos de L’Ombre d’un doute du lundi 4 mai 2015

ombre_1000x361def-12893-218596Lundi 4 mai 2015 à 20h50 sur France 3 : L’ombre d’un doute.

Continuer la lecture

Dictionnaire biographique et géographique de l’affaire Dreyfus (V) : Maurice Barrès

BarrèsBarrès, Auguste, Maurice, écrivain et homme politique français, né à Charmes (Vosges) le 20 août 1862*, décédé à Neuilly-sur-Seine le 4 décembre 1923. Continuer la lecture

À paraître : la correspondance croisée Alfred Dreyfus-marquise Arconati-Visconti

Un très large choix de la correspondance croisée Alfred Dreyfus-Arconati-Visconti est annoncée pour paraître chez Grasset fin 201511-541592 dans une édition établie par Philippe Oriol.

Une thèse sur Jean Guiraud en ligne

Jean_Guiraud_(1866-1953).tifUn passionnant travail (Paris IV, 2013, sous la direction de jacques-Olivier Boudon) d’Aurore Deglaire sur Jean Guiraud, universitaire, militant catholique, futur rédacteur en chef de La Croix, antidreyfusard déclaré pour dire que la totalité du corps professoral n’était pas nécessairement dreyfusarde. À lire ici.

Une nouvelle thèse sur l’affaire Dreyfus, une !

Henry Makow, qui se présente comme « un ancien universitaire canadien, aujourd’hui engagé dans la lutte pour révéler les aspects cachés du Nouvel Ordre Mondial », vient de (re)publier sur son blog la petite hallucination que nous donnons à la suite et qu’il n’est en aucun cas utile de commenter :

Continuer la lecture

Bernard Lazare vu par Alfred Dreyfus

Dans une vente ancienne, cet extrait d’une lettre de Dreyfus à Jules Adler du 22 mars 1908 :

« Je suis très heureux d’adhérer à l’initiative que vous prenez pour qu’il soit érigé un buste sur la tombe de Bernard Lazare. Bernard Lazare fut un des premiers et des plus courageux ouvriers de l’œuvre de réparation ; il défendit ma cause avec une rare simplicité et une immense abnégation. Son caractère était aussi élevé que son cœur était généreux ; il était toujours prêt à se battre et à se sacrifier pour toutes les causes justes. Je m’associe de tout cœur à l’hommage que vous voulez rendre à la mémoire de Bernard Lazare »…

Lettres et Manuscrits Autographes, Souvenirs Historiques, vente Piasa du 22 Novembre 2006, lot