Vu sur ebay… Une attribution pour le moins audacieuse… Zola lisant « J’Accuse…! »

Vu sur ebay, au prix de 4 400 + 200 € de port, un tableau ainsi décrit :

Ancien et grand tableau huile sur toile portrait d’Emile Zola, représentation présumée de la lettre  » J’accuse « . Le tableau est signé L.Barbut. 99.Luc Barbut Davray ( 1863-1926 )

Un Zola qui doit être un Léon Zola ou un Eulethère Zola.
Le vendeur a été prévenu sans succès…

Pour mémoire, un Zola prénommé Émile :

À paraître : Alfred Dreyfus. Lettres à la marquise

À paraître aux éditions Grasset, les Lettres à la marquise d’Alfred Dreyfus.
La correspondance – en partie croisée (il ne demeure des lettres de la marquise qu’une recopie partielle de Dreyfus) – de la marquise Arconati Visconti avec Alfred Dreyfus. Une correspondance que les deux amis entretinrent de 1899 à 1923 et qui, sur fond de « troisième affaire Dreyfus », du vote de la loi de Séparation, du « règne » de Clemenceau, de la panthéonisation de Zola et de l’attentat de Grégori, et de la Grande Guerre, voit défiler le « vieil amoureux » de la marquise, Émile Combes, le « problématique » Jaurès, le « décevant » Clemenceau et les amis Molinier, Monod, Reinach, etc. Une correspondance qui permet de mieux connaître celui qui a donné son nom à l’Affaire et qui est décidément bien plus intéressant que ce qu’on en a souvent dit.

Parution le 22 mars 2017. Prix : 23 €.

Un nouvelle édition de L’Affaire telle que je l’ai vécue de Mathieu Dreyfus

À paraître dans la célèbre Collection rouge des éditions Grasset.
Il s’agit d’une nouvelle édition, revue sur la manuscrit et le tapuscrit conservés à la Bibliothèque nationale de France.

Sortie le 22 mars 2017 au prix de 11.70 €.