Archives par étiquette : l’affaire Dreyfus

Le manuscrit des souvenirs d’Alphonse Bard en ligne sur Gallica

Depuis quelques jours, en ligne sur Gallica, les souvenirs d’Alphonse Bard, conseiller à la Cour de cassation et rapporteur à l’occasion de la première révision : Six mois de vie judiciaire. Mon rôle dans l’affaire Dreyfus.
Tome 1 (chap. I-III : jusqu’à l’audience du 27 octobre 1898) : ici
Tome 2 ( chap. IV : rapport et arrêt de la demande de révision) : ici
Tome 3 (chap. V-VII : de l’arrêt à la démission de Quesnay de Beaurepaire) : ici
Tome 4 (chap. VIII-X : du projet de dessaisissement à l’enquête des doyens) : ici
Tome 5 (chap. XI-épilogue : de la loi de dessaisissement à la fin de l’Affaire) : ici

Il s’agit du manuscrit des Archives de la Cour de cassation dont il existe une copie à la BNF sous la cote : n.a.fr 13501. Notons que la majeure partie de ce texte avait paru sous le même titre chez Jouve et Cie en 1927

Une nouvelle synthèse de l’Affaire : L’Affaire Dreyfus de Serge Pacaud

Vient de paraître aux éditions Marivole : L’Affaire Dreyfus de Serge Pacaud. Richement illustré, il est une narration simple, souvent simplifiée mais sans surprise de l’Affaire. Le seul problème en est cette annonce d’une mise en lumière « des questions qui suscitent les plus grandes réserves à la lecture des événements et des faits » qui font de ce livre, toujours selon la quatrième de couverture, un nouveau « J’Accuse…! » qui énumère « les points de détails équivoques, et incrimine l’Histoire d’avoir fait fi de l’entière vérité au profit d’un consensus apaisé ». Rien que ça ! Continuer la lecture

Le J’Accuse ! d’Alexis Lacroix

Alexis Lacroix vient de publier aux éditions de l’Observatoire, son « J’Accuse…! »… sans points de suspension. L‘ancien directeur adjoint de Marianne, aujourd’hui directeur de rédaction délégué de L’Express, passe sur les lignes de front et en appelle au sursaut et à la nécessité – urgente en effet – de combattre l’antisémitisme en France et pour cela à « réveiller l’esprit des dreyfusards ». Pour ce faire, il exalte, dans l’énergie qu’il met à dénoncer cette « gauche volontiers “insoumise”, et en vérité nihiliste, car imbue d’une politique et d’une géopolitique du “coup de force”, qui, dans l’affaire Dreyfus, était tombée du côté antidreyfusard de la barricade » (p. 88), les « derniers dreyfusards » que sont Bernard-Henri Lévy et Manuel Valls. Il invite pour cela ses lecteurs à se placer dans le sillage du dernier qui, explique-t-il, à l’époque où il était aux affaires, tint bon, « affirm[a] une position non négociable », « résista sur la ligne de front intellectuelle et politique au “néoantisémitisme” » et eut « le courage d’affirmer aussi que, si l’autre gauche, celle de Mendès-France et du radical Clemenceau, laisse s’opérer cette diabolique fusion [celle d’un anticapitalisme jamais éteint depuis Drumont et de la judéophobie structurale aux Frères musulmans], c’en sera fini de la France que nous aimons, cette France qui a su se diviser sur le sort d’un petit capitaine juif » (p. 114-115). 

Continuer la lecture

Une nouvelle pièce : Je suis Dreyfus dans l’Affaire

Le Guichet Montparnasse
du 27 janvier au 15 avril 2018  samedi 22h et dimanche 18h
15 Rue du Maine 75014 Paris
Métro Montparnasse Bienvenue/ Edgar Quinet/ Gaité
Réservations 01 43 27 88 61
www.guichetmontparnasse.com
@jesuisdreyfusdanslaffaire Continuer la lecture

Une nouvelle synthèse : L’Affaire Dreyfus par Benoit Marpeau

Vient de paraître, aux éditions Ellipses, dans la collection « Biographies et mythes historique », une nouvelle synthèse due à Benoit Marpeau. Composée en trois parties, elle offre tout d’abord à lire une narration chronologique des faits puis une réflexion sur « L’Affaire comme révélateur » (l’Affaire et l’État républicain, les forces religieuses et les intellectuels) et enfin une étude de « L’empreinte de l’Affaire qui analyse ses retombées politiques et sa postérité jusqu’à la guerre d’Algérie.
Avec cet ouvrage, et en moins de 300 pages, Benoit Marpeau, signe une synthèse de qualité, facile et plaisante à lire, juste, fondée sur un large corpus qui va à l’essentiel et laisse de côté les nombreux ouvrages inutiles qui paraissent régulièrement. Cette Affaire Dreyfus est un ouvrage pratique et utile et sans doute, comme le veut la collection qui l’accueille, le parfait point de départ pour le lecteur amateur d’histoire qui veut découvrir l’Affaire en allant plus loin que l’habituelle « histoire-bataille » et en comprendre les ressorts, les enjeux, les représentations et les prolongements. À notre point de vue la meilleure synthèse parue à ce jour