Dreyfus et la question homosexuelle

Une version longue de l’article de Pierre Gervais, Pauline Peretz et Pierre Stutin, publié dans la Revue d’histoire moderne et contemporaine (2008/1 – n° 55-1, pages 125 à 160) est annoncée à paraître en octobre 2012 chez Alma éditeur.

Nous ouvrirons assurément à parution du volume une discussion sur cette question…

A signaler également un dossier sur la question dans un prochain numéro de L’Histoire. On pourra y trouver les commentaires de Vincent Duclert et Philippe Oriol.

En complément au commentaire laissé par Pierre Stutin, qui corrige notre post, l’adresse du site des auteurs : cliquer ici.
Et sur leur thèse, dont nous reparlerons en effet, voir aussi cette page de leur même site : cliquer ici.
Concernant l’ouvrage à paraître : cliquer ici

3 réflexions au sujet de « Dreyfus et la question homosexuelle »

  1. Pierre Stutin

    Cher Philippe Oriol,

    Merci pour l’intérêt que vous portez à ce projet.
    Je ne veux pas croire que nous sommes à l’origine de toutes cette créativité autour de l’affaire Dreyfus. Ce serait de la forfanterie.

    Je souhaite juste préciser que même si la « question homosexuelle » comme vous le dites est un chapitre de notre ouvrage, le sujet du livre est le « dossier secret de l’affaire Dreyfus », à propos duquel nous proposons des reconstitutions en nous basant sur un travail archivistique minutieux.

    Il ne s’agit donc pas de la version longue de l’article de Pierre Gervais, Romain Huret et Pauline Peretz, paru dans la Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine en 2008. Le sujet en est très élargi.

    Mais vous êtes tout excusé car vous n’avez eu accès qu’à l’article à paraître en octobre dans la revue L’Histoire, et pas encore au livre lui même qui paraîtra le 11 octobre prochain.

    Bien cordialement
    PS

    Répondre
      1. laffairedreyfus

        Et pour vous répondre complètement, non vraiment vous n’y êtes pour rien. J’ai juste plus de temps, maintenant que j’ai remis le manuscrit de mon Histoire, pour reprendre la SIHAD et ses activités.
        Maintenant si vous vous voulez en parler avant je suis à votre entière disposition. Les polémiques ne m’intéressent guère. Seule la connaissance de l’Affaire me préoccupe… Je dis cela parce qu’il y avait en effet dans l’article de la RHMC quelques erreurs d’interprétation de déclarations de témoins (Cuignet sur le dossier, par exemple) qui ne servaient pas la thèse du premier trio. Mais peut-être les avez-vous corrigées, comme le fait par exemple l’article de l’Histoire, en regard de celui de la RHMC, à propos de la pièce « Davignon »…
        Bien à vous…

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *