Dutrait-Crozon généalogiste…

Découvert, sur le site Geneanet, cette présentation de Dreyfus :

La conduite privée du capitaine Dreyfus est loin d’être exemplaire ; avant son mariage, depuis 1884 notamment, on le trouve en relations galantes avec une femme Bodson, plus âgée que lui, mariée, riche, donnant des repas auxquels il est convié, car il est l’ami de M. Bodson, négociant à Paris. Les relations dont il vient d’être parlé durèrent fort longtemps.

Non, elles ne durèrent pas longtemps… mais qu’importe… La conduite privée de Dreyfus est « loin d’être exemplaire » par ce qu’il a connu des femmes avant son mariage ? Est-ce une blague ? Mais tout n’est pas aussi drôle sur ce site très fréquenté par les généalogistes. Voici le début de la notice Picquart :

Continuer la lecture

Une amusante petite anecdote… Dreyfus royaliste !

Les partisans de Zemmour, qui font du porte à porte dans mon village de Médan, ont sonné chez moi. Nous avons parlé (enfin, j’ai parlé) de Zemmour et de l’Histoire, des ses improvisations, de ses falsifications, en général et entre autres sur l’Affaire. « Mais Dreyfus était monarchiste légitimiste », me dit la dame. Devant le large sourire que je ne peux m’empêcher de réprimer, elle me répond qu’elle l’a lu et donc…. Revenu chez moi, je cherche qui a pu écrire une telle ânerie qui m’avait échappé… Et j’ai trouvé. Ça n’a pas été écrit mais dit… dans une émission de Stéphane Bern par…. Jean-Luc Mélenchon. Nous vivons une époque formidable….

Le dossier secret Dreyfus

En 2012, le Service Historique de la Défense qui le conserve (GR 4 J 118) avait eu l’heureuse initiative de le mettre en ligne. Comme il a disparu, nous donnons ici ce dossier qui est bien évidemment dans sa dernière version (version Cuignet).

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

NB. EN cliquant droit sur l’image on peut l’ouvrir au format original (uniquement sur ordinateur).

 

13 mars à Médan, rencontre des Amis du musée autour de Zemmour et de son utilisation de l’Histoire

La maison Zola-Musée Dreyfus, dans le cadre des « Amis de Médan », organise, sa deuxième rencontre mensuelle (la première était annoncée ici).
À l’occasion du Tract Gallimard intitulé Zemmour contre l’histoire, cinq des seize historiens qui l’ont rédigé – Mathilde Larrère, André Loez, Nicolas Offenstadt, Philippe Oriol et Sylvie Thénault –, viendront parler de ce qu’Éric Zemmour fait de l’Histoire et fait à l’Histoire. Il y sera bien sûr question de l’Affaire, sur laquelle il a accumulé contre-vérités et mensonges (voir ici), mais plus largement de Clovis à Papon, de la manière qui est la sienne déformer sciemment les faits pour servir son idéologie et appuyer ses projets.

Cette rencontre aura lieu le dimanche 13 mars, à 15h30, salle Maeterlinck à Médan (près de la mairie, à cent mètres du musée).

Inscription obligatoire à l’adresse suivante : contact@maisonzola-museedreyfus.com.

Rappelons que l’entrée est gratuite pour les Amis de Médan et à 5€ pour les non-adhérents. Pour adhérer aux Amis, voir ici.

Ce qu’Éric Zemmour fait de l’affaire Dreyfus

Éric Zemmour aime faire référence à l’histoire. Il l’aime sans doute parce qu’il a eu un jour, à Sciences-Po, une « note magnifique » à une copie dont il aime à se souvenir (meeting de Nice et de Toulon, 2021) mais aussi parce qu’il sait que son électorat potentiel, qui ne sait pas nécessairement, sera impressionné par celui qui sait et qui montre qu’il sait.

Continuer la lecture

« c’est trouble cette histoire aussi »… Zemmour « historien » de l’affaire Dreyfus

Éric Zemmour, qui se pique de connaître et de comprendre le passé et bâtit, de la chute de Rome au procès Papon, une histoire fantasmagorique à coup d’erreurs, d’improvisations, d’anachronismes et de lectures forcées devait inévitablement passer par l’Affaire Dreyfus pour nous infliger sa vérité qui n’a que peu avoir avec la vérité historique. Nous y répondrons bientôt, quand auront paru les quelques projets en gestation qui remettront l’histoire dans sa vérité et Zemmour dans la sienne. Dans l’attente nous relayons la toute récente protestation des Mulhousiennes et Mulhousiens :

9 janvier : avant-première d’un excellent documentaire sur l’affaire Dreyfus

La maison Zola-Musée Dreyfus, dans le cadre des « Amis de Médan », organise, une fois par mois, une rencontre.
La première aura lieu le 9 janvier à Villennes-sur-Seine (20 mn de la gare Saint-Lazare), à la salle des Arts. Y sera présenté le documentaire de Delphine Morel : Alfred et Lucie Dreyfus. Je t’embrasse comme je t’aime. Projection qui sera suivie d’un débat avec la réalisatrice, Elisabeth Weissman, auteure de Lucie Dreyfus, la femme du capitaine et Philippe Oriol.

L’entrée est gratuite pour les Amis de Médan (voir ici) et à 5€ pour les non-adhérents.
Sur inscription à l’adresse : contact@maisonzola-museedreyfus.com.

Le musée Dreyfus est ouvert

Depuis le 28 octobre – deux jours après l’inauguration par le Président de la République –, dans la propriété de Zola, à Médan.

On peut le visiter du mercredi au dimanche inclus, et ce uniquement sur réservation en suivant le lien ici.
On peut en savoir plus en se rendant sur son site (ici) et aussi le suivre sur les réseaux sociaux : Instagram et Facebook. Et pour recevoir la newsletter hebdomadaire du musée, s’inscrire à l’adresse suivante : contact@maisonzola-museedreyfus.com.