Article mis en avant

Le blog de la SIHAD

La SIHAD, créée en 1996, a pour but d’offrir un espace à tous ceux – chercheurs, enseignants, scolaires, amateurs et curieux – qui s’intéressent à l’affaire Dreyfus et, à travers ce blog, de mettre à leur disposition des documents, des articles, des critiques sur l’Affaire et son actualité. Regroupant les spécialistes de l’affaire Dreyfus, elle se veut aussi animée, aux termes de ses statuts, par un esprit de vigilance à l’égard de la vérité historique.

La biographie d’Alfred Dreyfus par Vincent Duclert en poche

Alfred DreyfusVient de paraître au format poche la biographie que Vincent Duclert avait consacrée à Alfred Dreyfus en 2006 (Hachette Pluriel références, 14.50 €).
Nous nous permettons de reproduire à cette occasion l’article que nous avions publié dans Le Monde des Livres à la sortie de l’ouvrage en 2006 (« Une biographie rend justice au soldat méconnu », 21 avril).

Lire la suite

Alfred Dreyfus sur Wikipédia

Si la notice sur l’Affaire, qui avait été l’objet il y a quelques années de vives discussions, est bien faite (même si on pourra en discuter quelques points), la notice Alfred Dreyfus est étonnante (ici). Anecdotique, souvent inexacte (8 dates fausses), elle nous révèle que :

Bien que totalement réhabilité, Alfred Dreyfus n’a pas eu la carrière militaire à laquelle il était destiné, ses états d’avancements étant freinés par l’Affaire, mais aussi par le fait qu’il aurait mal admis, en tant que militaire, l’allure politique, médiatique et antimilitariste prise par son dossier.

Passant sur la relation de cause à effet difficile à soutenir entre une carrière ralentie et le fait qu’il ait « mal admis » etc., il est insupportable de lire encore cela aujourd’hui. D’où vient pareille affirmation d’un Dreyfus qui aurait « mal admis » la campagne dreyfusarde ?

Un colloque sur L’Antisémitisme en France XIXe-XXIe siècle

L’Antisémitisme en France XIXe-XXIe siècle
10-12 mars 2016
Colloque au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme et à la Bibliothèque nationale de France
 Avec le soutien de la fondation pour la mémoire de la Shoah, de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.  En partenariat avec France Culture
Coordination scientifique Dominique Schnapper, Ecole des hautes études en sciences sociales, présidente du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mahJ),
Perrine Simon-Nahum, CNRS, Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (Cespra) et Paul Salmona, directeur du mahJ

Lire la suite