Article mis en avant

Le blog de la SIHAD

La SIHAD, créée en 1996, a pour but d’offrir un espace à tous ceux – chercheurs, enseignants, scolaires, amateurs et curieux – qui s’intéressent à l’affaire Dreyfus et, à travers ce blog, de mettre à leur disposition des documents, des articles, des critiques sur l’Affaire et son actualité. Regroupant les spécialistes de l’affaire Dreyfus, elle se veut aussi animée, aux termes de ses statuts, par un esprit de vigilance à l’égard de la vérité historique.

Vient de paraître : la correspondance croisée André Spire/Daniel Halévy

La correspondance croisée entre l’écrivain et poète André Spire (1868-1966) et l’historien Daniel Halévy (1872-1962) est l’une des plus longues et des plus riches du XXe siècle, s’étendant de 1899 à 1961. Née dans les combats et l’effervescence politique de l’affaire Dreyfus – où Spire se bat en duel –, cette relation engagée dans le mouvement des Universités populaires et la mouvance de Charles Péguy et ses Cahiers de la Quinzaine, devient houleuse lors de la montée des périls au début des années Trente, et se fracasse dans l’essor de l’hitlérisme, en raison d’allégeances politiques devenues inconciliables.

Continuer la lecture

Les lettres internationales adressées à Émile Zola

L’ITEM, sous la direction d’Olivier Lumbroso et grâce au travail de Jean-Sébastien Macke, vient de mettre en ligne les lettres du monde entier adressées à Zola. On clique sur l’image pour y accéder.

 

le J’accuse de Bernard Lazare

On peut trouver, dans le fonds Lazare de l’Alliance Israélite Universelle (Ms 522), un curieux document. Il s’agit de trois feuillets manuscrits, de 31 par 20 centimètres, foliotés en leur angle supérieur gauche, 20, 21 et 22. Le feuillet 20 est titré : « L’hypothèse », le 21 y fait suite, et le 22 est titré : « Conclusion ». Il y est question du capitaine Dreyfus, du jugement inique qui l’a condamné et de la nécessaire révision. L’écriture nous en est inconnue.

  Continuer la lecture

Dictionnaire de l’affaire Dreyfus

320 notices à ce jour…

Pour les dernières, à signaler :
Jacques Bainville, jeune dreyfusard ;
Pierre Batail, un des rares journalistes algériens à avoir pris une position dreyfusarde… Un inlassable combattant contre l’antisémitisme après avoir été antisémite ;
Charles Bazelin, dreyfusard de la Nièvre ;
Henri Beaussier, antidreyfusard d’Indre-et-Loire ;
Raymond Bazin, dreyfusard du Calvados après la découverte du « faux Henry » ;
Georges de Beauregard, député, antisémite obsessionnel et antidreyfusard forcené ;
Henri Becker, bras droit de Bernard Lazare au sein du Comité de défense contre l’antisémitisme ;
Capitaine Marcel Bégouën, insulteur de Trarieux… quelques documents inédits… ;
L’Expert Edme Belhomme.

Dictionnaire de l’affaire Dreyfus : 281 notices…

Nous en sommes aujourd’hui à 281 notices et à Bayer, obscur petit espion. Dorénavant, nous signalerons ici les notices qui nous semblent devoir retenir l’attention. En attendant, de celles déjà publiées – et sans parler des nombreuses qui exhument de petits acteurs inconnus ou de celles qui offrent à lire de nouveaux documents sur des acteurs plus célèbres –, quelques figures peu connues, mal connues ou le plus souvent tout à fait inconnues :

Quelques importantes et inconnues figures de province ou d’Algérie : Adrien-Dubé, figure de l’antidreyfusisme et de l’antisémitisme vendéen ; l’antidreyfusard Francisque Allombert ; l’exalté Johel d’Armor ; Henri Arnould, dreyfusard vosgien ; Gaston Bally ; Frédéric Barbedette, antidreyfusard puis dreyfusard algérien ; Gabriel Baron, député sans conviction.

Quelques grands oubliés du dreyfusisme : le vigoureux Jean Ajalbert ; le fidèle Paul Alexis, les socialistes Maurice Allard, Jean Allemane et Paul Argyriadès ; Octave Aubert ; Jacques Bahar, un des premiers dreyfusards ; Georges Barbézieux, dreyfusard important, essentiel même, et que la mémoire a complètement oublié ; Victor Barrucand, dreyfusard de terrain ; Serge Basset, le dreyfusard aux deux visages ; Pierre Baudin, dreyfusard et ministre ; le courageux Henry Bauër.

Quelques oubliés ou méconnus de l’antidreyfusisme : Hippolyte Barthélemy, homme de l’armée ; Marie Bastian, la voie ordinaire.